n°7 mai 1979

[éditeur : Jean-Pierre Nizard] [rédacteur en chef : Bernard Savonet] [couverture : Gunhild Bull] [illustrations : Dragoljüb Roksanditch] #Média

p.5 L'essentiel

[auteur : Bernard Savonet] [thème : L'informatique de poche] #Edito

L'informatique de poche, un joli thème de réflexion !

Si leurs possibilités actuelles sont encore assez limitées, les calculatrices programmables n'en prefigurent pas moins l'ordinateur individuel de poche de demain : un système de très faibles dimensions, néanmoins doté d'une grande puissance, avec un clavier réduit, voire sans clavier (cf. à ce sujet les systèmes Litton et Xerox en page 24 de notre numéro 4). Pour l'instant, nous ne sommes guère qu'à la génération zéro de tels ordinateurs, puisque leur programmation est, en général, encore un peu trop compliquée par rapport à celle des ordinateurs individuels de dimensions plus importantes. Mais l'utilisation est d'une simplicité tout à fait comparable, « l'ordinateur de poche » actuel prenant même l'avantage dès qu'on l'utilise pour résoudre certains problèmes précis pour lesquels il a été étudié spécialement.

La différence la plus visible porte donc sur le langage de programmation : un langage de type langage-machine pour les calculatrices programmables, contre un langage évolué pour les ordinateurs individuels plus classiques (si tant est que l'on puisse appeler « classique » un type de modèle qui a 2 ans d'existence !). Mais, comme pour les ordinateurs, ce langage machine sera remplacé par un langage évolué. L'obstacle le plus important à l'heure actuelle est d'ordre pratique : pour utiliser un langage évolué, il faudra d'une façon ou d'une autre permettre à l'utilisateur de taper des textes alphanumériques, et quel clavier doit-on concevoir pour le permettre, sans aboutir à un système qui ne serait qu'un clavier ?

Revenons aux langages de programmation. Ils évoluent actuellement dans deux directions complémentaires : la direction grand public, qui vise à faciliter le plus possible l'utilisation des PSI par des non informaticiens, et la direction professionnelle qui s'attache à permettre la création la plus efficace possible de programmes. utilisés, par exemple, dans les entreprises. La première direction voit actuellement BASIC contesté essentiellement par des langages comme LSE, Logo, Small Talk (utilisé sur le Dynabook) ou Forth dont nous parlerons prochainement; ce qui est certain, c'est que, quel que soit le langage qui l'emportera, il le fera dans une version française ou plus généralement locale, dont les mots-clés importants seront exprimés dans la langue nationale : d'abord parce qu'il est hors de question de laisser la culture anglo-saxonne imposer son vocabulaire à travers le monde ; et parce qu'un langage n'atteindra vraiment une large diffusion dans le grand public que s'il est adapté au vocabulaire national. Pour qu'il soit répandu, le langage utilisé en France devra être adapté à nos habitudes et à notre vocabulaire. Si des efforts doivent être faits pour facititer les transferts de programmes entre pays; c'est aux constructeurs de les faire, et non à l'utilisateur de base ! Qu'en pensez-vous, Messieurs les constructeurs ?

Du côté des langages professionnels, il en va tout autrement : devant les coûts grandissants de la réalisation de programmes corrects, et de leur entretien, il importe d'utiliser un langage programmation dont la conception même garantisse un emploi correct. C'est actuellement le langage Pascal qui semble le mieux adapté à cette description, et le succès qu'il remporte dans les milieux professionnels en est la meilleure preuve. Pour un tel langage, il importe finalement peu que son vocabulaire soit français, papou ou américain ; les professionnels de l'informatique attachent, à juste titre dans leur cas, trop d'importance à la structure et aux possibilités techniques du langage, pour se laisser arrêter par ce problème de vocabulaire.

SOMMAIRE

p.21 Petite histoire des calculatrices programmables

Les calculatrices programmables, croisement des « quatre opérations » classiques et des ordinateurs, sont un outil irremplaçable pour qui doit faire des calculs «sur le terrain ».

[auteur : André Warusfel] [thème : Les calculatrices programmables] #Histoire #MatérielPortable

Extrait : «  Vous êtes nombreux à nous demander des articles sur les calculatrices programmables. Cet article rappelle comment sont apparues celles-ci, et situe leur succès par rapport à l'informatique individuelle et à l'informatique traditionnelle. Une calculatrice programmable de poche est-elle un ordinateur individuel ? Il n'y a aucun problème pour le terme « individuel ». Celui d'ordinateur l'est moins. Bien sûr, il y a possibilité de programmation. Toutefois, le langage est bien sommaire, bien différent d'un BASIC; la vitesse d'exécution est faible, les possibilités de mémorisation sont limitées. Des procédures comme le tri ne sont guère le fort de la plupart des machines, qui sont plutôt des règles à calcul hyper-sophistiquées. Mais, au point de vue conceptuel, l'essentiel y est, et j'accorderais volontiers le nom d'ordinateur à ces machines à la fois subtiles et élémentaires (*).

(*) Les premières machines que l'on peut appeler ordinateurs étaient encore plus élémentaires. Elles occupaient plusieurs mètres cubes, nécessitaient un refroidissement étudié... et avaient une puissance inférieure à celle des calculatrices présentées dans ce numéro... BS […]  »

p.24 Oubliez vos impôts en réalisant le programme qui les calcule

Sur calculatrice programmable ou en BASIC, ce programme vous annonce dès maintenant ce que vous aurez à payer cette année.

[auteur : Pierre Vaschalde] #ProgrammeBasic #ProgrammeHp67 #ProgrammeHp97 #UsageFinanceImpôts

Extrait : «  Ce petit programme est très désagréable quant à la matière dont il est question. Mais il est cependant très formateur pour le programmeur débutant, qui oubliera peut-être ainsi le montant de ses « tiers ». Ce programme utilise des instructions de saut conditionnel et de sous-programmes […]  »

p.26 Radiographie de huit calculatrices programmables

Une présentation détaillée et commentée des calculatrices programmables actuellement disponibles vous permettra de comparer leurs possibilités et leurs prix, de 250 à 4700 FF ttc : un début facile et bon marché pour s'initier à la programmation.

[auteur : André Warusfel] #MatérielPortable

(oi_1979_05_p026.jpg)

Extrait : «  Le panorama que nous avons dressé ici porte sur huit machines (trois Texas Instruments, cinq Hewlett-Packard) et un accessoire Texas — un berceau imprimant —. Il couvre pratiquement tout ce qui était disponible à Paris en avril 1979. Signalons pourtant un manque (semi-volontaire) : celui de la machine Elsimate de chez Sharp ; la diffusion de ce calculateur est en effet presque confidentielle. Une note annexe donne quelques caractéristiques de cette machine fantôme — en France — d'après ouï-dire. De même avons-nous éliminé le calculateur programmable financier HP-38 E […]

TI 57 […] HP 33-E […] TI 58 […] HP 29-C […] HP 19-C […] PC-100A […] TI 59 […] HP 67 […] HP 97 […]  »

(oi_1979_05_p026_033.jpg)

p.34 Des chiffres aux lettres

Un programme BASIC vous aide à analyser la structure des programmes écrits en langage machine et à comprendre leur fonctionnement.

[auteur : Jean-Louis Gouin] #Matériel #UsageProgrammation

Extrait : «  La plupart des ordinateurs individuels « grand public » disposent d'un BASIC qui fonctionne dès le branchement du système. L'utilisateur n'a donc pas le souci de détails techniques tels que les instructions en langage machine du microprocesseur. Mais, pour utiliser des fonctions spéciales ou réaliser quelques applications très spécifiques, il faut travailler en langage machine. Il est alors bien utile de savoir comment fonctionne le BASIC, ou comment est conçu un morceau de programme. On peut connaître le contenu des différentes cases de la mémoire, mais on l'obtient sous forme de chiffres, qu'il faut ensuite traduire et interpréter comme des instructions. Cette opération, faite à la main, est fastidieuse et engendre des erreurs. Le programme décrit ici permet de faire cette opération automatiquement. Un tel programme, traduisant des nombres sous forme d'instructions, s'appelle un désassembleur […]  »

p.40 Le Sord M 100 au banc d'essai

Un système à 12 000 FF ttc qui n'a rien à envier aux P.S.l. existants.

[auteur : Pierre Giraud, Bernard Savonet, Hervé Trévily] #Matériel

Extrait : «  Le Sord M 100 est un PSI japonais depuis peu commercialisé en France. Le modèle de base M 170 A avec 16 K de mémoire vive, un clavier, un écran et un magnétophone à cassette, coûte 12 054 FF ttc. Le modèle essayé M 170 B (32 K de mémoire vive) coûte 14 700 FF ttc […]

CARTE D'IDENTITE DU MATERIEL
Matériel essayé
- Version de base sans aucune option M 170 B 32 K.
Présentation
- un écran de 24 lignes 64 caractères phosphore vert.
- un ensemble ordinateur-clavier blanc composé de : un microprocesseur Z 80 (mémoire 32 K octets RAM, 4 K ROM moniteur, emplacement 4 K ROM pour utilisateur); clavier alphanumérique, 18 touches BASIC, ne de série 78 11 075 ; deux interfaces cassette 300-1200 bauds ; une interface moniteur vidéo de série Y 8I 003 383 ; une interface V24 300-9600 bauds ; une interface E%S parallèle ; un convertisseur Analog/numérique 2 voies ; une interface imprimante; un H.P. programmable ; un connecteur bus S 100 ; une horloge programmable.
- une unité de cassette.
- un bloc alimentation.
- une cassette BASIC.
- nombre de fils de branchement : 3 pour cassette, 1 pour alimentation, 1 pour écran.
Documentation
- un classeur comprenant : manuel d'installation, détail du moniteur, manuel BASIC, manuel technique du matériel, récapitulatif des instructions avec exemples, le tout en anglais.
Prix
- Version essayée M 170 B : 14 700 F ttc.
- Version 16 K M 170 A 12 054 F ttc […]

Conclusions
Le Sord M100 est un système très bien étudié pour des applications « domestiques », par l'étendue des possibilités qu'il offre. En effet, les possibilités de connexion de systèmes annexes tels que le haut-parleur supplémentaire, les entrées analogique-numérique, l'extension bus S-100, l'entrée-sortie parallèle et série, la connexion d'un second magnétophone, le tout fourni en standard, ouvrent au possesseur du Sord une large gamme d'applications personnelles sophistiquées.
La documentation, bien qu'en anglais, est très complète, et répondra aux attentes et aux questions les plus détaillées. Quelques petites inexactitudes et certains manques d'exemples devraient être corrigés pour que tout soit parfait, mais les nombreux exemples déjà existants seront bien utiles, grâce notamment à leur simplicité.
La programmation en langage machine sera grandement facilitée par la bonne documentation des fonctièns du programme moniteur, et par la facilité de sa mise en oeuvre.
Il n'en est donc que plus regrettable que ce système, à l'esthétique très plaisante, et où tout semble avoir été étudié dans les moindres détails, ne bénéficie pas d'un BASIC à la hauteur des autres qualités. Il faut souhaiter que Sord proposera très prochainement une autre version de ce BASIC, non pas tellement plus rapide, le point n'est pas là, mais surtout plus complète, avec tableaux de chaînes de caractères, vérification du chargement des cassettes, et gestion des erreurs d'exécution.
L'utilisation pour des applications professionnelles semble bien sûr compromise sans disquettes et sans instructions PRINT USING, mais les utilisations en enseignement seront sans doute favorisées par les nombreuses extensions possibles. Bien sûr, ce système non intégré présente tous les avantages et tous les inconvénients de tels systèmes.  »

p.46 Nombre, es-tu premier ?

Un petit divertissement numérique dont le programme vous est donné ici pour calculatrice programmable.

[auteur : Marc Chernet] #ProgrammeTi59 #UsageSciencesMathématiques

Extrait : «  J'ai profité d'un jour de pluie pour montrer à papa, ingénieur retraité, passionné de jeux en général, mathématicien en particulier, ce qu'on peut faire avec une calculatrice (TI-59). En une vingtaine de minutes, il a compris les principes d'utilisation. En quelques heures, il a pu rédiger de petits programmes. Soudain, il s'est exclamé, en regardant, les yeux mi-clos, la fumée de sa cigarette :

« Mais alors, on peut déterminer rapidement si un nombre est premier ou non !
- Euh ! oui, pourquoi pas ?
- Allez, vas-y, fiston.
- Dans le fond, ce n'est pas difficile, il suffit de diviser ce nombre par la suite des entiers naturels à partir de 2 jusqu'à la racine carrée de ce nombre lui-même. »

Ainsi est né ce petit programme qui permet de déterminer si un nombre est premier ou de donner sa décomposition en une suite de facteurs […]  »

p.49 Le forum des langages

Limace, un langage évolué pour calculatrices programmables.

Pascal, le langage qui monte en informatique traditionnelle, sera-tu utilisé sur les ordinateurs individuels ?

Qu'importe le langage, pourvu qu'on écrive bien : un examen de programmes LSE vous montre, par exemple, comment «rédiger».

[auteur : Jacques Lonchamps, Christophe Disabeau, Jacques Arsac] #Langage #Méthode

Extrait : «  LIMACE est un langage défini pour pouvoir enseigner en salle de classe la programmation sur des calculatrices différentes. Si c'est un langage de programmation pour non-spécialistes, le langage Pascal que nous vous présentons ensuite est, lui, très à la mode chez les informaticiens professionnels. Mais tous ces langages ne servent à rien si on ne les « parle » pas correctement, et LSE sert ensuite de prétexte à un article sur l'art et la manière de bien parler aux ordinateurs […]

En feuilletant les revues américaines traitant des gros ordinateurs ou des microprocesseurs, on trouve souvent une bibliographie, et même parfois le portrait, du philosophe Blaise Pascal (1623-1662). Il ne s'agit pas d'une reconversion dans la philosophie, mais de ce que PASCAL est le nom d'un langage de programmation de plus en plus utilisé dans le monde de l'informatique […]

L'écriture de programmes justes, où l'on n'est pas obligé de s'arracher les cheveux pour trouver la source d'une erreur apparue brutalement, peut s'apprendre et se maîtriser si l'on respecte un certain nombre de règles simples. Jacques Arsac, professeur à l'Institut de Programmation, les énonce ici en les illustrant à partir de l'exemple de programmes publiés dans notre revue […]  »

AUTRES RUBRIQUES

p.7-13 correspondance

p.15-17 bibliothèque

#MédiaAutre

Extrait : «  Technique du langage Fortran, F. Lapscher, Hermann, 1978, Prix 58FF, 336 pages

Microcomputer Problem Solving Using Pascal, Kenneth L. Browles, Springer Verlag, 1977, 560 pages, broché, Prix 75FF.  »

p.18 service-lecteurs

p.61-62 fiches pratiques EXEMPLE n°8 - RECHERCHE SEQUENTIELLE DANS UNE TABLE

#ProgrammeBasic #AlgorithmeRecherche

p.61-62 fiches pratiques EXEMPLE n°9 - TRI EN MEMOIRE CENTRALE

#ProgrammeBasic #AlgorithmeTri

p.66 le micro-amateur, rubrique AFIn-CAU

p.67 rubrique Microtel-club

p.68 l'informatique sans complexe, rubrique Oedip

p.71-76 magazine (contenu repris du service-lecteurs p.18)

p.73 CAB 65

p.73 Systèmes Cromemco d'Inforel.

p.73 Club Thésée.

p.75 Micro-Expo.

p.75 Heathkit.

p.75 Séminaire sur le Z80.

p.75 Console métallique pour le TRS80.

p.75 Système 80.25 de R2E.

p.75 Imprimante Pussy Cat chez Tekelec Airtonic.

p.75 Terminal Carrousel.

p.76 Extension de mémoire PETite.

p.76 Digitaliseur Bit Pad chez Métrologie.

p.76 Système Pascal Micro Engine chez Technologie Resources.

p.76 Carte Retro-graphics pour ADM 3.

p.76 Systèmes Hi Pad et Hi Plot de Houston Instruments.

p.76 revue de presse

Extrait : «  Le bras robot (Byte, février 1979) […]

Les moteurs pas à pas (Byte, février 1979) […]  »

#MédiaAutre

p.77-78 petites annonces

PUBLICITÉ (contenu repris du service-lecteurs p.18)

p.2 Euro Computer Shop

Bus S100, LX 500, Sorcerer, IMSAI, AMS, Horizon, Système Zéro, VDP/80, logiciels

p.4 Toute une ligne informatique... chez un même constructeur c'est la garantie d'avoir un ensemble cohérent (HEATHKIT / Schlumberger)

H8, H11A, H10, EE3401, H9, H14, H27, H17

p.6 ISTC (Informatic Systèmes TéléCom)

Compucolor II, I.S.T.S 5000, Apple-II

p.8 Computer Boutique

spécial alpha micro system, CB7716

p.10 DATA SOFT dépositaire IMSAI

bus S100, VDP 80, VDP 40/44

p.11 SIVEA département Micro-informatique (bibliothèque / programmathèque)

p.12 Logabax : ordinateur personnel français.

LX 500, LX 510, LX 515, LX 600

p.13 MK 14 Kit micro processeur SC/MP distribué par JCS composants

p.14 Les Programmables de Texas Instruments.

TI 59, TI 58, PC 100 B-C, modules enfichables

p.15 01hebdo la vie professionnelle de l'informatique

p.15 ORDIMAG Boutique

ITT 2020

p.16 OHIO SCIENTIFIC (chez COMPUTER SHOP JANAL

C3-OEM, C2-8P, C2-4P, OS-65U

p.17 D.E.S. L'expérience ne s'improvise pas (matériel et logiciel)

p.17 Offshore electronic à Nice (distributeur ITT 2020 et PET)

p.18 Forum Micro-Informatique EMR

micro ordinateur individuel modulaire, conception française

p.22 Minis et micros (zéro un informatique) (revue)

p.23 TANDY COMPUTER CENTER, TRS-80

p.38 SYBEX Micro expo (exposition et conférences au Palais des congrès + nos best sellers en France et aux USA)

p.48 Le bridgeur (boutique bridge et échecs, club, école, revues, micro ordinateurs jours d'échec)

p.59 Bureau gestion (revue)

p.64 FORM INFORM (association de Formation à but non lucratif)

p.65 NASCOM 1 micro-ordinateur Z80 (distribué par JCS Composants)

p.69 SUPER SYSTEM 16, ELECTRONIC JL

p.69 INTEFACE (Magasin)

CAB 65 (dérivé de l'Apple II), PET, NASCOM 1, MK14, apprenez le SC/MP

p.70 illel informatic

Compucolor II, Apple II, EXIDY SORCERER, Proteus III, P.E.T. de Commodore, Horizon, Softs

p.71 DURIEZ

TI58, TI59, PC100A

p.72 Journée d'initiation à la programmation du Z80 (JCS Composants)

p.72 IMPACT ORDINO-BOUTIQUE

p.72 1er Tournoi d'Othello-Reversi organisé par l'Ordinateur Individuel

p.73 Les offres d'emploi de l'Ordinateur Individuel : COMEXOR recrute programmeurs Basic et Assembleur, TANDY Corporation recherche Vendeurs Micro-ordinateurs TRS-80

p.74 DURIEZ

TI57, TI51-III

p.74 Formation continue à la micro-informatique. KA l'informatique douce

p.75 Forum Micro-Informatique EMR

système 1000 E.M.R., Instructeur 50(Signetics), I.T.T. 2020, calculateurs, consultations, séminaires.

p.76 Cabinet Alain PAUL (assurances)

p.79 Penta-Magazine

Système Proteus à base de 6800, cablage, outillage, composants électroniques

p.80 Pentasonic vous offre 6 mois de crédit gratuit et immédiat.

HAMEG, TELEQUIPMENT, SCHLUMBERGER, PROTEUS III, APPLE II, PET